Bokashi'Time

Le Bokashi, c'est quoi ?

 

Le Bokashi est une méthode de compostage et de valorisation des déchets biodégradables.

Il comporte deux étapes :

- La première consiste à stocker les déchets, et à leur apporter des micro-organismes efficaces : Cela permet aux déchets d'être gardés sans mauvaises odeurs, sans pourrissement, sans arrivées de mouches et cela permet également de ne pas perdre la qualité des nutriments.

- La seconde étape, c'est de vider le bokashi directement dans le sol (dans son jardin / dans son potager) pour offrir au sol de la nourriture, et donc permettre de redonner de la vie à celui-ci, ou de la garder en bonne santé !  

En permaculture, on l'utilise déjà !

Plutôt connu sous le nom de "compostage de surface", qui consiste à laisser à la surface / ou déposer à la surface du sol, tout ce qui va permettre de ramener la vie / de garder la vie, dans le sol que l'on souhaite cultiver.  On y dépose donc :

- Les fanes de légumes, les épluchures, les restes de légumes

- Du fumier de cheval, de la paille

- Des plantes intéressantes telles que l'ortie ou la consoude

- Les mauvaises herbes : arrachées et remises sur le sol, pour les laisser se décomposer

- Grâce au principe du bokashi, nous pouvons même y ajouter de la viande et du poisson !

Mais on le fait, "tel quel", sans ajout de bonnes bactéries, qui vont permettre de coloniser positivement le sol. A la différence, le bokashi va apporter ces bonnes bactéries et assurer ainsi une bonne colonisation du sol, avec des organismes bon pour l'environnement. Le fait d'utiliser le principe du bokashi permet également de ne pas perdre la qualité des nutriments de tout ce que l'on va jeter : ce qui apporte encore un plus, à cette méthode !

Avec le principe du bokashi, nous allons donc :

  • Améliorer la structure du sol, naturellement (la terre sera meilleure, riche en humus)

  • Rapporter au sol son équilibre naturel, grâce à la présence des micro-organismes efficaces, et à l'arrivée de bons petits travailleurs du sol 

  • Grâce à un meilleur équilibre du sol, une meilleure nourriture pour celui-ci, nous allons obtenir des récoltes plus importantes, mais surtout, une meilleure qualité nutritionnelle des fruits et légumes récoltés !

  • Autre point important : nous allons, grâce au bokashi, valoriser nos déchets ! Fini le "exit-poubelle" : on prend tous nos restes de cuisine, et on les recycle !

Comment faire son bokashi de cuisine ?

C'est très simple, il vous faut un seau à bokashi et un sac de bokashi (sac contenant les micro-organismes efficaces, qui vont permettre une bonne transformation de vos déchets), une fois que vous avez ce matériel, vous allez :

 

• Découper vos déchets  de cuisine biodégradables en petits morceaux (5x5 cm)

• Mettre une petite quantité de Bokashi démarreur au fond du seau de cuisine

• Déposer vos déchets biodégradables par dessus

• Remettre du Bokashi démarreur (environ 20gr, à adapter en fonction du volume de déchet déposé)

• Presser les déchets pour enlever l'air

• Répéter ce processus jusqu'à ce que le seau soit plein

• Evacuer quotidiennement le jus du fond du seau : vous le récupérer facilement grâce au robinet présent en bas de celui-ci : c'est là tout l'intérêt de passer par un seau bokashi et non un seau classique, qui laisserait tout le jus au fond, au contact des déchets, dans possibilité de l'enlever.

• Une fois le seau plein, laisser fermenter les déchets dans le seau pendant au moins 2 semaines.

 

Lorsque le Bokashi est prêt, vous remarquerez une odeur aigre-douce. Les déchets auront à peine changé de structure et de volume.

Vous pouvez à ce moment-là vider votre seau directement dans le sol : soit dans votre potager / soit dans des zones du jardins souhaités ou bien l’ajouter à votre compost traditionnel et l’utiliser plus tard.

Vous pouvez l'enterrer dans le sol, ou le mettre en surface : en surface, il sera conseiller d'y apporter quelque chose par dessus de plus... Joli ? Comme de la paille, ou des plantes coupées : car il faut quand même se dire que visuellement, ça reste des déchets de cuisine, à ce stade-là !

Attention à ne pas déposer du bokashi trop près de vos plants / ou de vos plantes : gardez une distance d'1m entre le bokashi et celles-ci, pour éviter un apport trop fort, et donc le riste de perdre celles-ci !

Tout le jus que vous allez récupérer de façon quasi quotidienne, grâce à votre seau bokashi, peut être versé directement dans vos canalisations (toilettes, éviers, lavabos) : cela diminue le risque d’obstruction et fait disparaître les mauvaises odeurs. Complément naturel, ce jus n’est absolument pas nocif pour les fosses septiques, bien au contraire !

Si vous souhaitez utiliser ce jus comme engrais végétal pour vos plantes, c’est possible ! Il suffit simplement de le diluer à 1% avec de l’eau.

Que peut-on mettre dans son bokashi de cuisine ?

Pour eux, c'est ok :

- Déchets de fruits et de légumes, y compris écorces d'agrumes et peau de banane

- Restes de repas, viande cuite ou cru, poisson cuit ou cru

- Fromage et yaourt

- Coquilles d'oeuf, petits os, arêtes

- Pain

- Sachets de thé, marc de café

- Fleurs fanées

- Petits morceaux de papier

- Cendres de feu (à condition de bien les répandre)

Pour eux, ce n'est pas leur place :

- Les liquides : ils rendraient les déchets trop humides

- Les os trop grands : ils ne se dégradent pas facilement dans le jardin

- Le papier en grandes quantités

Réduction des déchets

Valorisation des déchets

Améliore la structure du sol

Améliore la qualité nutritionnelle des récoltes

Pas de mauvaises odeurs - rien ne pourrit, tout se transforme !

Possible en appartement : prévoir simplement un lieu où vider son seau (prendre contact auprès des maraîchers de votre secteur, par exemple 

Alors, prêt à vous lancer dans le bokashi ? Nourrir son sol, ça peut se faire à l'année, c'est même conseillé ! Alors si vous souhaitez, au printemps prochain, vous lancer dans un potager, il est déjà temps de commencer à préparer votre sol, pour améliorer la qualité de vos futures récoltes !

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Youtube

© 2020 par La Licorne Occitane - Propulsé par wix.com